Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK
iic_montreal

“Si Rémus avait tué Romulus: l’histoire insolite de la naissance de Rome” Guy Lanoue

Date:

18/01/AM


“Si Rémus avait tué Romulus: l’histoire insolite de la naissance de Rome” Guy Lanoue

Les Romains avaient une légende fondatrice insolite et chaotique, surtout si on la compare à la précision de leur modèle de société. Rome est la première grande civilisation dont l'appareil symbolique extrêmement riche leur a permis de créer un régime de gouvernance qui fonctionne indépendamment d'une religion d'État. En utilisant des éléments de base et primordiaux - le corps, l'orientation spatiale, la distance - ils ont créé une structure symbolique tellement efficace qu'ils pouvaient gouverner sans compter exclusivement sur la force militaire.

Cette «Pax Romana» idéalisée, contraste avec les nombreuses légendes entourant les jumeaux délinquants Romulus et Remus qui ont commencé à émerger dans la littérature et le discours romains au 4e siècle avant J.-C. Pourquoi sont-ils présentés comme illégitimes? Pourquoi a-t-on attribué à leur père une origine 'orientale', c'est-à-dire 'faible' et 'inférieure'? Comment le panier dans lequel ils ont été abandonnés par leur mère, à Alba Longa, flottait-il mystérieusement sur le Tibre à contre-courant? Pourquoi toutes les versions de la légende insistent-elles sur le fait qu'ils ont été trouvés et adoptés par un berger sans terre et sa femme prostituée? Pourquoi ont-ils été dépeints comme des adolescents violents?

Même les dieux semblent impuissants à empêcher la violence qui a conduit à la mort de Remus et à la destruction de Remuria, la ville qu'il a fondée. Trois siècles plus tard, lors de leur apparition dans la littérature romaine, lorsque Octavius-Augustus lui demande d'écrire l'histoire de la nouvelle Rome et de l'Empire, Virgile peaufine l'histoire en donnant aux Giulii (Gaius et Octavius) une origine semi-divine, mais choisit de conserver la plupart des tropes ignominieux de la légende originale. Si Remus avait tué Romulus, ni Rome ni Remuria n'auraient surgi sur les rives du Tibre. Remus devait mourir! Ici, la conférence explore une hypothèse du pourquoi les Romains ont voulu s'identifier comme les descendants du frère maudit.

18 Janvier 2018, 18h Entrée libre
Istituto Italiano di Cultura di Montreal
1200 Av. du Dr Penfield
Conférence en italien

Guy Lanoue est directeur du département d'anthropologie de l'Université de Montréal depuis 2014. Professeur d'anthropologie culturelle et sociale, il travaille sur les structures de l'imaginaire (invisibles et indicibles) sous toutes leurs formes. Ses principaux domaines de recherche sont la Mésopotamie (échange interrégional en âge sumérien et akkadien), les femmes en tant que symboles de la communauté et de la transmission de la culture (Italie), le mythe et l'art autochtone nord-américain et la littérature anglo-américaine. Au-delà des projets sur les musées italiens et les centres commerciaux montréalais, il travaille actuellement sur l'idée de ville méditerranéenne et, bientôt, sur l'importance sémiotique de la nature dans la pensée politico-culturelle italienne.

Information

Date: Jeu 18 Jan 2018

Heure: Alle 18:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

en partenariat avec : Department of Anthropology Université de Montréal

Entrée : Libre


Lieu:

Istituto Italiano di Cultura - 1200 Av. du Dr. Pen

1026