Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK
iic_montreal

«Le génie errant», Chiara Gamberti - Comment la minuscule mouche des fruits nous apprend sur les maladies humaines

Date:

22/02/AM


«Le génie errant», Chiara Gamberti - Comment la minuscule mouche des fruits nous apprend sur les maladies humaines

La série de rencontres intitulée «Le génie errant: Italiens dans les arts, les lettres et les sciences... dans le monde», est un espace de confrontation et de dialogue culturel que l’Institut Italien de Culture a conçu exclusivement pour les jeunes italiens à travers le monde. Au-delà de leurs disciplines et leurs orientations, les Italiens transmettent leur savoir, acquis en Italie, en le diffusant un peu partout à travers le monde et, à leur insu, ils suivent une disposition et une vocation d’origine ancienne: celle du généreux échange culturel, réconforté par un sens aigu de la compréhension humaine.

22 Février 2018, 18h Entrée libre
Istituto Italiano di Cultura di Montreal
1200 Av. du Dr Penfield
Conférence en langue italien

La mouche des fruits Drosophila a fait l'objet d'études génétiques depuis plus de 100 ans en raison de son cycle de vie court, de ses vastes collections d'outils génétiques et de son élevage économique et facile, qui n’a pas besoin d'installations de confinement coûteuses. À ce jour, six prix Nobel ont récompensés des recherches effectuées sur des modèles chez la mouche. En effet, grâce à une remarquable conservation génétique de 75% entre les mouches et les humains, les recherches sur la Drosophile ont permis de définir les bases des mécanismes moléculaires humais sains et malades, qui étaient trop complexes pour être étudier avec des vertébrés.
Dans cette présentation, je partagerai nos récents progrès dans la mise en place d'un modèle novateur pour étudier comment les gènes fonctionnent dans la polykystose rénale (PKD), une maladie incurable affectant 66 000 Canadiens et 12,5 millions de personnes dans le monde.

Chiara Gamberi a obtenu un Baccalauréat Universitaire, mention très bien, en Sciences Biologiques avec spécialisation en Génétique Moléculaire, à l'Université de Pavie, dont le sujet de thèse portait sur la caractérisation moléculaire d'un extra-chromosome pathologique chez l’humain, ainsi qu’un Doctorat en Biologie Moléculaire et Physiologie Cellulaire, de la Faculté de Médecine de l'Université de Vérone, en étudiant comparativement des protéines de liaison de l'ARN humain et de levure. CG est arrivée au Laboratoire Européen de Biologie Moléculaire à Heidelberg, lors de ses études supérieures, où elle a continué ses recherches sur la biologie de l'ARN et a commencé à étudier la régulation de l'expression de l'ARN et comment celle-ci impacte le développement animal et l'adaptation physiologique. Ces études ont continué à l'Université du Texas à Austin et à l’ l'Université McGill. CG est actuellement Professeur Adjointe Affiliée en Biologie à l'Université Concordia et Professeur Invitée à l'Université de Montréal et a mis au point un modèle innovant, de la maladie rénale polykystique, chez la mouche des fruits, Drosophila melanogaster, afin d'étudier comment les gènes affectent la formation des kystes rénaux.

Information

Date: Jeu 22 Fév 2018

Heure: Alle 18:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

Entrée : Libre


Lieu:

Istituto Italiano di Cultura di Montréal 1200, Av.

1030