Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK
iic_montreal

Présentation du livre "Il sogno di Toloma" en présence de l'auteur Nino Famà.

Date:

11/04/AM


Présentation du livre

L'Institut de Culture Italien de Montréal a le plaisir de vous inviter à la rencontre avec l'écrivain italo-canadien Nino Famà, à l'occasion de la présentation de son livre "Il sogno di Toloma". Introduction Prof. Francesco D'Arelli, le professeur Francesco Loriggio animera la soirée.

Mercredi, 11 Avril 2018, 18h Entrée libre
Istituto Italiano di Cultura di Montreal
1200 Av. du Dr Penfield
Conférence en langue italienne

Il sogno di Toloma raconte l’histoire de Nicky, un étudiant universitaire italo-canadien de troisième génération. Le divorce de ses parents pendant son adolescence et le manque d’affection familiale troublent son sentiment d’identité. Cette précarité identitaire, aggravée par le dégoût de Nicky pour la société de consommation, provoque des doutes et des crises d’angoisse qui le mènent à la névrose. Il a décidé de voyager au pays de ses ancêtres a la recherché de ses raciness e d’un antidote pour atténuer son anxiété existentielle. L’histoire de la vie de ce jeune homme est entrelacée à celle de son grand-père par le biais d’une narration fluide et vivante dans laquelle alternent les vicissitudes du monde moderne avec celles d’un monde ancien et primordial. La transcription que fait Nicky du journal intime de son grand-père, après la mort de celui-ci, relie l’histoire personnelle du jeune homme à celle de cinq générations de Nicoterra. Nicky découvre les luttes, les souffrances et les espoirs de ses ancêtres.

En peu de temps, il devient évident que les bonnes intentions et une volonté de fer ne suffisent pas à surmonter les épreuves. Le destin, l’adversaire éternel de ces hommes, conduit les Nicoterra, vers des fins inopinées et inimaginables. Il sogno di Toloma est un roman complexe où s’entremêlent le passé et le présent. La saga des Nicoterra qui trainent dans les couloirs de l’histoire et s’empêtrent inéluctablement dans les pièges insidieux du destin éclaire l’état d’âme de Nicky, le repli sur lui-même, ses doutes face à son identité, face à ses racines, ainsi que sa lutte contre la névrose. Cependant, il est certain que les efforts du jeune homme ne peuvent venir à bout de sa crise existentielle et de sa névrose. parce qu’elles ne sont que le reflet de l’existence humaine empêtrée dans le chaos de la société postmoderne.

Nino Famà, originaire de Barcellona Pozzo di Gotto, (Italie), est professeur émérite à l’Université de Waterloo en Ontario. Il a enseigné la littérature de l’Amérique Latine à l’Université de Victoria, 1976-1984, en Colombie Britannique et à l’Université de Waterloo, 1984-2008. Il a publié deux livres de critique littéraire: Realismo Mágico en la narrativa de Demetrio Aguilera Malta (Madrid, 1976) et Las últimas obras de Alejo Carpentier (Caracas, 1995). Ses essais ont été publiés dans des revues spécialisées au Canada, en Europe, aux Étas Unis et en Amérique Latine. Dans les dernières années il a aussi cultivé la passion pour le roman en écrivant plusieurs oeuvres en italien. Ses derniers deux romans, Il sogno di Toloma (2017, une nouvelle version de La stanza segreta agrandie et totalement refaite, soit dans le style soit dans la structure) et L’oceano nel pozzo (2014) ont été publiés par la maison d’édition Pellegrini. Le roman La stanza segreta (2004, Sciascia Editore) a été aussi traduit en anglais par Douglas Campbell et Leonard Sbrocchi avec le titre The secret room – LEGAS Publishing, 2008. Une collection de récits Don Gaudenzio e altre storie a été éditée, en 1996, par la maison d’édition Bastogi.

Francesco Loriggio, originaire de Vibo Valentia, est professeur émérite à l’Université Carleton (Ottawa), où il a enseigné dans les départements d’Études italiennes et de Littérature comparée et au sein du College of the Humanities. Il a été président de la Société canadienne pour les études italiennes de 1999 à 2002 et, de 1994 à 2000, directeur de la Research Unit on Southern European Literature and Culture. Ses nombreux articles portent entre autres sur la théorie de la littérature et sur le rapport entre la littérature et les sciences sociales; il s’est de plus intéressé à des écrivains comme Verga, Pirandello, Quasimodo, Alvaro et Pasolini, ainsi qu’à des auteurs italo-canadiens et italo-américains. Il a traduit en anglais quelques pièces en un acte d’Achille Campanile et édité divers volumes d’essais, dont Social Pluralism and Literary History: The Literature of the Italian Emigration (1996) et The Last Effort of Dreams: Essays on the Poetry of Pier Giorgio Di Cicco (2007). A filo doppio, une anthologie d’écrivains calabro-canadiens réalisée en collaboration avec Vito Teti, de l’Université de la Calabre, a paru chez Donzelli Editore, en Italie, au printemps de 2017.

Information

Date: Mer 11 Avr 2018

Heure: Alle 18:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

Entrée : Libre


Lieu:

Istituto Italiano di Cultura di Montréal 1200 Av.

1046